2013-09-022

Comment aurais-je pu imaginer il y a dix-sept ans ce que c'est d'être ta maman.Comment,alors que mon coeur dansait de joie,aurais-je pu deviner ce sentiment si particulier,celui qui me lie à une jeune femme épanouie,enthousiaste à l'idée de faire ses premiers pas en dehors de la maison.Sache que comme la première fois où tu as lâché ma main,je suis là Mathilde,je veille,étonnée et fière,et plus que tout,curieuse de voir où tu as décidé d'aller.